Nouvelles

Premier vidéoclip pour Dave Puhacz

28.juillet.2016

Immense feu de camp, bières, guitares, amis et Chevy… on ne peut se tromper, le premier vidéoclip de Dave Puhacz transpire l’été! Tourné en juin dernier dans son patelin à Anse-Bleue, le vidéoclip de la chanson Tupperware a été confié à Bosco Médias. Le résultat sera dévoilé dans les prochaines semaines en même temps que l’extrait radio. Un avant-goût de l’album Dans l’prélart qui sera lancé le 2 septembre prochain à l’OktoberFest des Acadiens! Billets en vente présentement dans le réseau de la billetterie Accès.

Premier vidéoclip pour Dave Puhacz

Dave Puhacz triomphe au Sommet de la chanson de Kedgwick

06.octobre.2013

Source : Jean-François Boivert, L'Acadie Nouvelle

KEDGWICK – Dave Puhacz a remporté, samedi, les grands honneurs de la catégorie Auteur-compositeur-interprète du 9e Sommet de la chanson de Kedgwick.

 L’artiste originaire de Maisonnette a conquis les juges avec sa composition Cassés en deux. Son oeuvre lui a également valu les prix Coup de cœur de la Société culturelle des Hauts-Plateaux et du Festival d’automne de Kedgwick.

«Dave est une exception, car il a fait le chemin inverse. Habituellement, on vient au Sommet de la chanson pour gagner en expérience et passer ensuite au Gala de la chanson de Caraquet, puis de Granby. Mais dans son cas, il est passé par ces festivals avant de venir ici», relate le président du Sommet de la chanson, Bruno Huard, content d’avoir eu la chance d’accueillir ce chanteur de la relève.

La présence de l’auteur-compositeur à Kedgwick est reliée à son prix Coup de cœur au concours Trois-Pistoles en chanson, concours ayant une entente avec le Sommet de la chanson depuis des années.

«Kedgwick c’est toutefois mon dernier concours. Je dois maintenant passer à autre chose», exprime le lauréat qui compte bientôt entrer en studio pour enregistrer quelques pièces.

«Si tout va bien, j’aurai cinq pièces prêtes d’ici Noël», dit-il.

Puhacz revient d’ailleurs à peine d’un passage au Festival de la chanson de Granby.

«Ce fut une très belle expérience, très intense. Mais tous les concours en général sont de belles expériences, celui de Kedgwick y compris. Ça nous permet d’acquérir de l’expérience et de créer des liens avec plein de gens qui ont la même passion que nous», souligne l’artiste.

Pour ce qui est des autres catégories, chez les 18 ans et plus, Josika Leblond, de Trois-Pistoles, a su charmer les juges avec une solide interprétation de La centenaire, de Linda Lemay.

Dans la catégorie 13-17 ans, c’est Marielle Ouellet, de Drummond, qui a remporté la palme grâce à sa version de Je l’aime à mourir, de Francis Cabrel. Son tour de chant lui a également valu le prix de la relève offert par le Théâtre Capitol de Moncton. C’est toutefois son confrère Raphaël Roberge, de Laval, qui est parti avec le prix Coup de cœur du public pour sa performance de la pièce Ma gueule, de Johnny Hallyday.

Finalement, chez les 12 ans et moins – la plus jeune catégorie du concours -, la grande gagnante est Marie-Ève Caron, d’Edmundston, avec une prestation énergique de la chanson Le sens de la vie, de Tal. Elle a également été invitée par l’un des juges – l’ex-académicien Jason Guerrette – a participé au spectacle de Noël qu’il est en train de mettre sur pieds.

«Ce n’est jamais évident de juger les performances des artistes», mentionne d’ailleurs le juge, soulignant que la tâche fut ardue pour les juges de trancher les gagnants dans chacune des catégories.

«Provenant moi-même du monde des concours, je sais à quel point les gens travaillent fort. Ce soir, tout le monde aurait pu gagner. Il y avait ici du beau talent, une belle relève», ajoute-t-il.

Parmi les autres honneurs décernés, notons que l’auteur-compositeur-interprète Félix Belliveau a remporté le prix Coup de cœur du festival Trois-Pistoles en chanson ainsi qu’une vitrine lors du prochain Gala de la chanson de Caraquet.

Moment fort en émotions de la soirée, après les finales, tous les participants se sont retrouvés sur scène avec le porte-parole de l’événement, Dany Boudreau, afin d’interpréter la pièce L’odyssée qui figure sur l’album Droit devant, de Wilfred Le Bouthillier.

Dave Puhacz triomphe au Sommet de la chanson de Kedgwick

Dave Puhacz en finale du Festival international de la chanson de Granby

08.septembre.2013

L’auteur-compositeur et interprète, Dave Puhacz, sera de la finale du Festival international de la chanson de Granby, le 14 septembre prochain.

Samedi, ses pièces Pour faire descendre l’hostie et Je reviendrai cassé en deux  ont littéralement galvanisé la foule massée au Théâtre Palace de Granby. C’est sous une salve d’applaudissements et une ovation chaleureuse que l’artiste, originaire de Maisonnette au Nouveau-Brunswick, s’est vu offrir le convoité prix du public, mais s’est également vu ouvrir grandes les portes de la finale du populaire festival qui a vu naître de nombreuses étoiles.

« Je suis tellement heureux de ce qui m’arrive en ce moment, mais je suis d’autant plus content de passer ces moments-là avec une aussi belle gang que celle de Granby! Peu importe la suite des choses, on est soudé et juste heureux de vivre tout ça ensemble. »

Dave Puhacz

Dave Puhacz n’est pas le seul Acadien à s’être frayé un chemin en finale du Festival international de la chanson de Granby. Raphaël Butler montera également sur scène samedi prochain. L’auteur-compositeur et interprète originaire de Dieppe au Nouveau-Brunswick est fraîchement diplômé de l’École nationale de la chanson de Granby.

Dave Puhacz en finale du Festival international de la chanson de Granby

Le Gala de la chanson de Caraquet donne des ailes!

06.septembre.2013

Source : Mylène Dugas, Responsable des communications Gala de la chanson de Caraquet

Fort de ses 45 éditions, le Gala de la chanson de Caraquet rayonne comme jamais dans la francophonie canadienne et internationale.

Depuis plus de 40 ans, les liens étroits qui lient le Gala au Festival international de la chanson de Granby ont permis à de très nombreux lauréats et participants au Gala de la chanson de se faire connaître à l’extérieur des frontières du Nouveau-Brunswick.

Ce soir, Ginette Landry, lauréate 2012 dans la catégorie interprète et Raphaël Butler, finaliste au Gala de la chanson de Caraquet en 2009 dans la catégorie Auteur-compositeur, monteront sur les planches du Théâtre Palace de Granby pour tenter de se frayer un chemin vers la finale du Festival international de la chanson de Granby.

Samedi, ce sera le tour de Dave Puhacz, lauréat 2012 dans la catégorie auteur-compositeur-interprète et dans la catégorie Auteur-compositeur au Gala de la chanson de Caraquet, de tenter de remporter une place pour la finale qui sera présentée le 14 septembre à Granby.

Le Festival international de la chanson de Granby permet à de nombreux artistes de l’Acadie de se faire connaître, mais c’est d’autant plus le cas depuis l’ouverture, en 1998, de l’École nationale de la chanson de Granby. En 15 ans, de nombreux artistes acadiens émergents sont premièrement passés par le Gala de la chanson de Caraquet et parfois par le Festival international de la chanson de Granby, pour ensuite tenter l’expérience de l’École nationale de la chanson de Granby. Lisa LeBlanc, lauréate en 2007 du Gala de la chanson de Caraquet et lauréate en 2010 du Festival international de la chanson de Granby, fait partie du lot, tout comme Raphaël Butler, Cédric Vieno et maintenant Pierre Guitard, lauréat 2013 du Gala de la chanson de Caraquet. «Le Gala de la chanson est un maillon important de la chaîne qui relie les événements qui ont pour but de développer la chanson francophone au Canada et même en Europe et il contribue au dynamisme et au rayonnement assez spectaculaire que connaît la chanson acadienne actuellement», affirme Daniel Thériault, directeur général du Festival acadien de Caraquet.

Le Gala de la chanson de Caraquet donne des ailes!

Dave Puhacz lance son premier single : « Laisse-moi boire ma bière »

15.août.2015

Dave Puhacz lance son premier single pour la fête nationale des Acadiens et des Acadiennes.

L’extrait « Laisse-moi boire ma bière » reflète très bien l’ambiance festive  qui règne  partout dans la province ces derniers jours. « J’ai écrit cette chanson lorsque j’avais 17 ans et je me suis toujours dit qu’elle ferait une bonne tune de party. C’est vraiment un texte pour se laisser aller, faire la fête et s’amuser entre chums. » affirme Dave avec enthousiasme.

J’ai saoulé mon ange gardien pour lâcher son fou.
C’est beau à voir un acadien un soir de 15 août.
Je sais que j’ai pas fait tout ce que le professeur y m’avait dit
Mais moi j’étais assis dans le dernier banc,
J’dormais, j’ai rien compris
Ça fait que laisse-moi boire ma bière.

Laisse-moi boire ma bière, Dave Puhacz

Dave Puhacz a interprété cette chanson lors de la 45e édition du gala de la chanson de Caraquet devant un public enflammé.

Dave remercie ses nombreux collaborateurs :

Guitare : Jean-Jacques Landry 
Percussions et voix : Stéphanie Lapierre 
Basse : Nicolas Boudreau 
Batterie : Yves Godin 
Studio XsseL-R: Eric Miller 
Mastering : Jean-Pascal Comeau

Lors de la 44e édition du Gala de la Chanson de Caraquet, il a remporté le prix Auteur-Compositeur-Interprète, le prix Coup de Cœur de la ChantEaufête de Charlevoix, le prix du Public ainsi que celui de la Chanson primée avec « Cassés en deux », interprétée par  Pascal Lejeune. Depuis, il s’est mérité la deuxième place au dernier concours de Trois-Pistoles en Chanson ainsi que le prix Coup de Cœur du Sommet de la Chanson de Kedgwick.  Il sera en demi-finale du Festival international de la Chanson de Granby le 7 septembre prochain.

Dave Puhacz lance son premier single : « Laisse-moi boire ma bière »

L’auteur-compositeur-interprète Dave Puhacz est sous une bonne étoile...

26.juillet.2013

Dave Puhacz a offert une solide performance lors de la finale du concours Trois-Pistoles en chansons, dimanche dernier, et a remporté la deuxième place dans la catégorie auteur-compositeur-interprète ainsi que le prix Coup de cœur du Sommet de la Chanson de Kedgwick.

L’artiste, qui s’est fait connaître en 2012 lors de son passage au Gala de la chanson de Caraquet, où il s’est mérité quatre prix, ne cesse depuis de récolter l’appui du public.

Son passage au concours de Trois-Pistoles lui rapporte une bourse de 300$ ainsi qu’une place à demi-finale du Sommet de la chanson de Kedgwick, en septembre.

D’ici là, Dave offrira plusieurs performances, entre autres, dans la Péninsule acadienne. Le 26 juillet, il sera au Phare de Miscou avec Cédric Vieno, à 20 h. Du 6 au 10 août, il prendra part à la ChantEauFête de Charlevoix, le 11 août il partagera la scène avec Pascal Lejeune et Bernard Adamus lors d’une soirée cabaret au Festival acadien de Caraquet et il sera la grande vedette du Déjeuner de la Fête nationale, le 15 août au Village Historique Acadien. Son dernier arrêt avant le Sommet de la Chanson de Kedgwick est au Québec, alors qu’il participera, du 26 août au 7 septembre, au Festival international de la chanson de Granby.

«C’est fou en un an comment les choses ont bougé! Les concours se suivent et me permettent d’aller toujours un peu plus loin. Je suis un des chanceux!», affirme Dave, heureux des réactions positives que suscite ses performances sur scène.

Dave Puhacz (photo : LP Chiasson)